Sauvons le train

Sauvons le train

CR réunion du 08/01/15

1 appréciations
Hors-ligne
 Collectif Briançonnais
de Défense de la Desserte Ferroviaire du Val de Durance 

Compte rendu de la réunion du 8 janvier 2015 

Cette réunion a eu lieu à 18 h 30, salle des associations, avenue de la République à Briançon.
Ce compte rendu reprend l'ensemble des thèmes évoqués, sans nécessairement respecter l'ordre
chronologique du déroulement des débats qui furent très animés. Je pense avoir fait une synthèse de tous les avis exprimés, même si je n'ai pas nommé les auteurs des nombreuses interventions.

Une minute de silence est observée à la mémoire des victimes de l'attentat qui a eu lieu la veille dans les locaux du journal Charlie Hebdo.

Didier Aouizrat propose de présider cette séance ; Max Grennerat se propose d'en assurer le secrétariat (rédaction de ce compte rendu). Tout oubli ou erreur  éventuels seraient involontaires. Ce compte rendu sera modifié en fonction des corrections proposées.

Remarque préalable : pour des raisons évidentes de respect des individualités, personne n'est autorisé à utiliser les adresses figurant sur les listes de diffusion sans l'accord des destinataires.

Nous sommes une quarantaine ; le collectif est rejoint par des cheminots qu'il nous faut mettre au courant de nos objectifs, des actions en cours et à venir. Il nous faut préciser que notre collectif est citoyen, que chacun y assure ses responsabilités à titre individuel, que les associations et syndicats sont les bienvenus, mais que personne ne peut se prévaloir de représenter plus que lui-même.

1.  Le point sur l'action du 3 janvier
À Briançon, la manifestation a été un franc succès. Une bonne centaine de manifestants dans le hall de la gare, cela faisait le plein. Nos élus (député, maire, conseillers municipaux), présents mais discrets, ont laissé la parole aux organisateurs. L'idée était d'y associer les très nombreux voyageurs qui partaient avec les trois "trains de nuit" prévus ce soir là. S'ils ont peut-être regretté l'absence de neige, ces "vacanciers" sont du moins partis avec l'assurance que les Briançonnais, en défendant le train, pensent à eux et à leur prochain retour.
Un chant revendicatif,sur la nécessité de maintenir le train, et sur l'air de "La Carmagnole" était tout à fait de circonstance. Merci à l'auteure Marie-Danielle. Un véritable orchestre accompagnait les chanteurs, dans le hall et sur le quai. Même le chef de train a attendu que notre ode soit terminée pour
faire partir le convoi... avec une minute de retard ! 650 signatures ont été recueillies ce soir là.
À Eygliers -Montdauphin, L'Argentière, Embrun, Chorges et Gap, des manifestations semblables eurent lieu avec collectes de nombreuses signatures. Il est intéressant de noter que quelques rares personnes n'ont pas voulu signer la pétition ; mettre son nom au bas d'un texte, c'est déjà un engagement !
Certains ont déploré l'absence de tracts à distribuer. Lors de l'élaboration de la pétition, nous avions prévu de reprendre le texte sous forme d'un tract A5, mais… aucune délégation n'avait été donnée.
Il demeure que cette action, organisée dans un court délai, et avec une panne de communication (les
listes de diffusions s'étaient évanouies sur Internet) a, dans l'ensemble, bien fonctionné.

2.  Le Collectif et la communication
La communication est fondamentale pour le bon fonctionnement d'un groupe tel que le nôtre.
Le prestataire Yahoo qui héberge notre blog, n'a pas assuré correctement le service. Apparemment, l'importance des listes de diffusion a bloqué le système. Ceci est réparé mais a mobilisé beaucoup de temps et d'énergie. Merci à Didier Aouizrat qui a assuré et paré au plus pressé.
En l'absence d'information directe, il est toujours possible d'aller se renseigner sur le blog (référence en titre).
Un forum de discussion est prévu pour faciliter les échanges, le blog étant trop rigide pour ce genre de communication.

3.  Les actions en cours
Le train de nuit. C'est le dossier le plus urgent : la commission, présidée par le député de Normandie M. Philippe Duron, doit statuer d'ici quatre mois.
Rappelons que les besoins concernant la fin de la remise en état de la ligne entre Montdauphin et Briançon ont été évalués à 20 M€ mais que Réseau Ferré de France (RFF) cherche à se débarrasser de la gestion de 9000 km de voies [ ! ] et, pour ce qui nous concerne, à déléguer ces travaux auprès de la Région qui se défend d'une quelconque compétence en la matière.
Marie Soubrane et Bernard Liger, le 30 décembre, ont vu Madame la sous-préfète qui nous a encouragés à monter ce dossier et à le communiquer Président de la Région PACA et au Préfet de Région qui a reçu du gouvernement un mandat de négociation concernant les questions du "train de nuit" et des Trains d'Équilibre Territoriaux (TET).
Ce dossier est bien avancé. La collaboration des cheminots qui ont déjà, de leur côté, dénoncé les
insuffisances de RFF et de la SNCF est la bienvenue.
Des estimations chiffrées sur l'impact économique et humain de l'existence du "train de nuit" à Briançon, feront partie de ce dossier ; en particulier, pourquoi ce train est-il désormais refusé aux groupes et aux handicapés ?
Le collectif n'ayant pas de structure, donc pas de signature responsable, décide de procéder par
délégations : un mandat sera donné pour nous représenter auprès des autorités régionales.
La lettre aux maires. Elle est prête, mais l'incident déjà évoqué (voir point 2) a perturbé le fichier du mailing. Cela sera rapidement réparé.

4.  Autres projets d'actions
La pétition. Elle est à disposition de toutes les associations adhérant à l'A.D.S.C.B. qui a manifesté sa solidarité avec notre action. Certaines personnes ont d'ailleurs pris l'initiative de la faire signer en la transportant, avec tablette et stylo pour... forcer l'adhésion.
Manifs à prévoir. Une longue, très longue et orageuse discussion a lieu pour en déterminer le type :
­  - À Paris, avec skis et tenues adéquates (même au mois de mai ou juin ?) devant le ministère concerné ou devant les locaux de la direction de la SNCF,
­  - Á Marseille au Conseil Régional,
­  - Á Gap au Conseil Général, avec tous les groupes qui peuvent nous rejoindre,
­  - Á L'Argentière, à la mairie, à l'occasion des vœux de nouvel an prononcés par le député Joël Giraud…
Le président de séance demande, pour chaque projet, si une personne veut bien se charger de la
"facilitation". Il n'y a, pour l'instant, pas de candidat.
Efficacité des manifs. Certains font les remarques suivantes :
­  - Á Paris, il y a tout les jours des groupes devant les ministères, avec des pétitions, des dossiers et des revendications. Ils sont, au mieux, reçus par un sous secrétaire du secrétaire d'État qui "enregistre"
; c'est beaucoup d'énergie pour peu de résultat.
 - Par contre, les autorités locales sont là pour nous écouter et transmettre. Il serait beaucoup plus efficace et plus simple de contacter le Préfet de Région (pour les travaux) et le Président de Région (pour les TER).
Une action qui fait l'unanimité : la réussite de l'action du 3 janvier nous encourage à la recommencer pour les congés de février.

5.  Le développement des transports par cars
Ce sujet fait polémique.
Certains se prononcent vigoureusement contre les services privés des cars, en évoquant la libéralisation prévue par le projet de "loi Macron". Ils dénoncent la menace que cette libéralisation fait peser sur le service public de la SNCF.
Il faut préciser qu'il faut bien distinguer le car concurrentiel du train, comme les nouveaux services Lyon-Briançon ou Modane-Monêtier, et ceux qui irriguent les vallées ou permettent  la liaison avec Oulx. Entre le train et le car, le train est à privilégier, mais entre la voiture et le car, c'est le second qu'il faut promouvoir.
Tout le monde est d'accord pour dénoncer la gratuité du service Modane-Monêtier, financé par les
communes, donc payé par les contribuables.

6.  Structure du collectif
Certains aimeraient que le collectif se dote de statuts ou, du moins, d'une "charte", ce qui lui permettrait d'acquérir de l'autorité et d'être plus représentatif.
Lors des premières réunions, ce problème avait été évoqué. La décision avait été prise, pour des
raisons de rapidité d'exécution, de ne pas passer du temps, alors, sur ces questions administratives.
L'idée de délégations fait son chemin : sur la base du volontariat, des personnes seront mandatées pour mener une action à son terme (voir point 3).
Une équipe "coordinatrice" se met en place pour créer une première ossature du collectif : il s'agit, pour l'instant, de :
Didier Aouizrat, Robert De Caumont, Didier Chryssohoïdis, Jacques Demoulin, Albert Gissinger, Maurice Latapie, Bernard Liger, Patricia Liger, Elisabeth Magrone, Pascal Mulet, Marie Soubrane, Philippe Wyon.

La réunion se termine vers 21 h 30.

Max Grennerat, secrétaire de séance.

Dernière modification le lundi 12 Janvier 2015 à 17:54:59
M. Grennerat

1 appréciations
Hors-ligne
Il est difficile de transmettre un article préparé avec un traitement de texte :
Après un copier-coller, le logiciel du blog ne respecte pas les espaces (suppressions) ou les retours à la ligne (introduction de retours intempestifs).
Il serait plus commode de pouvoir insérer un fichier pdf.
Est-ce possible ?
Max Grennerat
M. Grennerat

1 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Max,
Tout d'abord bravo pour ce compte rendu que tu as su rendre intéressant.
Quelques modifications :
Au niveau du paragraphe 2,
- "La panne sur le blog. Le prestataire Yahoo,qui héberge notre blog," le problème n'a pas été sur le blog mais sur sur la liste de diffusion hébergée par Yahoo.
- "Une page Facebook est prévue pour faciliter les échanges et les discussions, le blog étant trop rigide pour ce genre de communication". On parle plus d'un forum de discussion que d'une page facebook

En ce qui concerne ta demande par rapport aux formats pdf, on pourra le mettre en ligne sous cette forme une fois le CR finalisé.
Encore merci
Didier Aouizrat

0 appréciations
Hors-ligne
Merci MAX pour ce premier jet 
il manque dans les actions prévues et c'est pas anodin la continuation des actions dans les gares les samedis de départ pour les vacances de février.
Il ne me semble pas que lors de cette assemblée nous ayons mandaté Marie et Albert pour nous représenter auprès des autorités régionales ( à moins que vous l'ayez décidé après avec le groupe qui va coordonner les actions , ce serait bien de le mentionner )
nous n'avons jamais évoqué les dessertes par car qui desservent les vallées ( style queyras )ou bien évidemment le train ne passe pas , mais bien plutôt le nouveau cadencement des cars du Cg pour desservir des villes qui déja sont desservies par le train , et les services de cars qui sont mis en place à partir d'aix , lyon , modane ( dont la gratuité nous interpelle )
enfin , pour ma part , je pense qu'il vaut mieux éviter de citer les interventions de tel ou telle car c'est la un exercice difficile et t'oblige soit à sélectionner les interventions qui te semble personnellement pertinente ( dans ce cas là ce n'est plus un compte rendu fidèle mais subjectif soit à toutes les citer et là c'est indigeste .par exemple , il me semble que j'ai parlé de bien d'autres choses que de la loi Macron ....donc je crois qu'il vaut mieux s'en tenir à un résumé style prise de décisons si ce compte rendu est publié sur le blog et par la même rendu public  ( après entre  nous rien ne nous empéche d'avoir un cr différent)
et il me semble pertinent par contre de marquer la liste des présents
Agnès 

0 appréciations
Hors-ligne
Merci à toi pour ce CR qui a dû te prendre du temps

je pense qu'il faut au moins insister sur la présence des musiciens dans le CR sur l'action à la gare

je me demande si le mot de statut est le bon (cela se réfère à des structures officielles) : c'est plutôt sur une charte de fonctionnement qu'il nous faut réfléchir

A noter que JE NE FAIS PAS PARTIE DE L'EQUIPE COORDINATRICE
bien cordialement

marie-danielle

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres